Verbatim - la loi de finances projetée en 2013 prévoit un impôt confiscatoire

Un entrepreneur du Marais s’exprime au sujet de la politique gouvernementale en matière fiscale

"On prétend que jusqu’à présent les entrepreneurs étaient des tricheurs, des voleurs, des menteurs. Donc pour les gens qui créent de la richesse, pour les gens qui créent de l’emploi, pour les gens qui créent la France, la nouvelle loi de finances projetée en 2013 prévoit un impôt confiscatoire : on va mettre les plus-values à plus de 60 % pour les cessions d’entreprises. 

C’est pourquoi je ne peux que recommander aujourd’hui de quitter ce bateau France, que les jeunes aillent créer à l’étranger. La confiscation de vingt, trente, quarante ans de travail par des gouvernements socialistes qui n’ont aucune idée de ce qu’est l’économie, c’est très grave. Plus de 6 000 entrepreneurs ont signé en vingt-quatre heures une pétition mais ce n’est pas suffisant. 

En effet, le problème des entrepreneurs, c’est qu’ils n’ont pas de pouvoir de nuisance. Donc on les assomme, on les insulte, on les met dans la boue, alors que s’ils avaient ce pouvoir de nuisance de dire «demain, stop, plus d’emploi, demain, stop, plus de circulation dans Paris», on les écouterait peut-être".

Un auto entrepreneur de la filière graphique - Paris, le 8 septembre 2012 - 14h05

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...