Cartes de visite - graphistes et imprimeurs indispensables !

Elle fait aujourd’hui partie de notre quotidien, elle est sur nos bureaux, dans nos portefeuilles et autres agendas, et souvent elle nous fait défaut lorsqu’on doit la sortir : Vous n’avez pas une carte de visite ?

Elle est pourtant de plus en plus répandue et accessible, et même proposée gratuitement par des officines que nous ne citerons pas…GraphiLine vous propose un petit aperçu sur un objet à part.

Déjà sous Louis XIII existait la carte d’adresse diffusée par les commerçants.

Très ornementée à l’origine et à usage ensuite très codifié au niveau des règles d’utilisation, elle s’est aujourd’hui démocratisée ; c’est sa forme qui est aujourd’hui souvent très codifiée, lui permettant de correspondre à l’image que son détenteur est censé renvoyer. Ainsi généralement en entreprise toutes les cartes de visites sont calquées sur le même modèle, sensé véhiculer l’image de la société.

Tout en gardant en tête l’impératif de sobriété, sont censés figurer sur ce petit bout de carton : le logo et le nom de l’entreprise s’il y a lieu, le nom du détenteur, sa fonction le cas échéant, et les coordonnées de l’entreprise (du détenteur s’il s’agit d’un particulier). 

Faut-il préciser que les adresses e-mail et autres sites web se sont rajoutés ces dernières années en tant qu’informations indispensables, donnant ainsi une information complète au destinataire. 

Le format d’une carte de visite est généralement de 90 x 55 mm dans nos contrées, il permet de ranger les cartes de visite avec nos cartes bancaires et autres cartes à puce. 

Longtemps imprimée sur un papier épais, les cartes de visites se présentent aujourd’hui sur des supports de plus en plus variés, parmi lesquels on trouve des papiers design pelliculés, vernis, dorés, des PVC, et même du bois ou du métal…

Ajoutons que la carte de visite reste un support sur lequel un graphiste chevronné et un bon imprimeur pourront faire des miracles pour votre image de marque, car il n’y a rien de pire qu’une carte de visite bricolée qui, en quelques nanosecondes, réduirait à néant toute crédibilité.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...