L'interdiction du Bisphénol A dans les emballages repoussée à 2015 (2/2)

Le Sénat a adopté mardi 9 octobre en première lecture la proposition de loi visant au retrait des conditionnements alimentaires contenant du bisphénol A. Détails.

Le

Seconde partie de l’article sur la proposition de loi adoptée mardi par le Sénat

Le texte doit de toute façon passer en deuxième lecture devant l’Assemblée Nationale, mais si ces mesures sont confirmées, l’enjeu pour les industriels va être le choix de produits de remplacement dont on espère qu’ils ne seront pas également toxiques. Selon Olivier Draullette, délégué général du SNFBM (Syndicat des fabricants de boîtes et emballages métalliques), les industriels ne seront pas prêts à temps.  

Rappelons que c’est lors de la fabrication du film recouvrant l’intérieur des boîtes de conserve que du bisphénol A peut demeurer à l’état de traces. C’est pourquoi on prévoit son remplacement. 

Mais où en est la recherche dans ce domaine ? certains industriels proposent déjà des produits sans BPA mais cela reste l’apanage de grands groupes et le commun des mortels ne sait pas grand-chose sur les substituts utilisés. 

L’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire (Anses) a publié en juin dernier une liste de 73 substituts possibles, qu’elle doit détailler pour fin 2012. De plus, il est aujourd’hui possible en France de gagner du temps dans l’évaluation du potentiel de perturbation hormonale de ces produits, grâce aux travaux conduits à l’Inserm par William Bourguet et Patrick Balaguer.

=> Retour à la première partie de l'article (1/2)

Reportage : Bisphénol A

L'interdiction du Bisphénol A dans les emballages repoussée à 2015 (1/2)

Bisphénol A : la recherche au secours des industriels

Vos réactions
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO