La moitié des salariés licenciés de manroland a retrouvé un emploi

A la Une de l'actualité de l'emploi des industries graphiques et de l'imprimerie, le reclassement d'ores et déjà acquis, de 50% des salariés licenciés de manroland.

Ainsi va l'économie. Alors que le sud de l'Europe s'enfonce dans la désindustrialisation, l'Allemagne, aidée en cela par une monnaie taillée à sa mesure et une politique industrielle jamais remise en cause, affiche un dynamisme à faire saliver.

Un dynamisme que l'on peut immédiatement observer concernant le reclassement des salariés licenciés de manroland.

Tombé en faillite en novembre 20112, avant que d'être repris et scindé en deux entités, l'offset feuille et les rotatives, le constructeur allemand de presses d'imprimerie manroland aurait pu laisser sur le carreau les 1931 salariés licenciés à cette ocassion.

Or, les dernières statistiques publiées par l'administrateur judiciaire de la société sont particulièrement encourageantes.

Ainsi, 404 des 709 ex-salariés d'Augsbourg, 171 des 328 de Plauen et 529 des 894 d'Offenbach ont d'ores et déjà trouvé un nouvel emploi.

Un résultat en grande partie du pour l'administrateur, par le très bon niveau de formation des salariés de manroland qui leur a permis de faire la différence sur le marché de l'emploi.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...