La foire au livre de Francfort en phase avec l'actualité (1/3)

Place grandissante du numérique, littérature érotique, futurs prix, la foire de Francfort a fait le plein de visiteurs et n’a pas déçu les amateurs de nouveautés.

La foire au livre de Francfort (Frankfurt BuchMesse) s’est tenue du 10 au 14 octobre 2012, avec pour invité d’honneur la Nouvelle-Zélande, et comme chaque année, ce rendez-vous des professionnels du livre au eu un grand succès. 

La journée d’ouverture a été marquée par le succès d’Arnold Schwartzenegger, présent pour dédicacer son autobiographie, «Total Recall», tout juste traduite en allemand.

Conférences, nouveaux stands, débats, nouveaux produits en phase avec l’évolution galopante des outils mis à la disposition des lecteurs de tous âges, la plus grande foire du monde a aussi attiré un public de plus en plus diversifié.

Les succès récents n’ont pas été oubliés, ainsi les droits de «La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert» (Joël Dicker), prix littéraire pressenti pour  l’automne,  et de «La déesse des petites victoires» (Yannick Grannel) se sont arrachés auprès des éditeurs étrangers.

Et la BD, sans cesse renouvelée, a été présente cette année avec de jeunes éditeurs français comme Vincent Henry (La boîte à Bulles) ou Guillaume Trouillard (Editions de la Cerise).

=> Deuxième partie de l’article (2/3)

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...