Créa Imprim : de la contrainte étiquette est née l'idée (1/2)

Dans un contexte atone, il y a des imprimeurs qui bougent.

Créa Imprim est une imprimerie de Chauvigny (Poitou-Charentes) qui ne compte que trois salariés mais n’est pas à court d’idées pour que ses prestations correspondent aux besoins de ses clients.

L’un des clients de Créa Imprim a vu son budget d’étiquettes pour la viande multiplié par quatre suite à la crise du pétrole, car le matériau utilisé pour ces étiquettes était une matière synthétique dérivée du pétrole. Lorsqu’on achète un million d’étiquettes, cela représente un certain budget. « De plus, notre client devait respecter des contraintes très précises, tant vis-à-vis des clients finaux que de la législation (traçabilité), des abattoirs et des distributeurs », expliquent Isabelle et Jérôme Tranchant. 

Adapter la charte graphique, intégrer une photo sur l’étiquette et attribuer à chaque étiquette un code-barre différent (ce qui donne un million de code-barres à la fin), mais aussi tenir compte des contraintes en termes de migration des encres, de certification pour le contact alimentaire, et de biodégradabilité du produit, tels étaient les défis à relever. 

Une autre contrainte, et non des moindres, tenait aux moyens dont disposait l’imprimeur : pas question de résoudre l’équation en investissant dans des équipements spécifiques. Il fallait partir de l’existant.

=> suite de l’article

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...