Les papiers Crush de Favini récompensés

Crush de Favini, des papiers utilisés dans l'emballage, qui contiennent jusqu'à 30% de matières premières... jusqu'à présent considérées comme des déchets.

Quand un salon dédié au packaging de luxe récompense un papier utilisé pour l'emballage et composé à hauteur de 30% de matières premières jusqu'à présent considérées comme des déchets, il y a des paradoxes écologiquement plaisants à mettre en avant.

C'est justement ce paradoxe qui est survenu lors du dernier salon professionnel Luxe Pack Monaco.

Un jury de professionnels de l'emballage et du packaging y a en effet décidé de récompenser la gamme de papiers Crush du fabricant italien Favini.

Une gamme de papiers pas comme les autres, dont le fabricant a remplacé près de 30% de la fibre traditionnellement issue de la pulpe de bois, par de la fibre issue de citrons, de kiwis, d'olives, de café, d'amandes, de noisettes...

Autant de matières premières qui étaient souvent incinérées, enfouies...

Parmi les éléments qui ont motivé les membres du jury (Michel Fontaine, Président du Conseil National de l’Emballage; Cécile  Lochard, Fondatrice de Citizen Luxury; Michel Dupuis, Directeur Général Achats et  Développement  Packaging, Chanel Parfums Beauté; Sandrine Sommer, Directrice Développement Durable, Guerlain  et Ute Von Buch, Rédactrice en chef du magazine allemand Creativ Verpacken) à voter pour la gamme de papiers Crush, le fait que l'usine Favini dans laquelle ces papiers sont produits, fonctionne entièrement à partir d'hydroélectricité a également joué un grand rôle.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...