La Drupa sera plus courte mais garde sa périodicité

Confrontée à la grogne des exposants, la Drupa se repositionne.

Depuis des semaines, le suspense était de mise du côté de la Drupa, le mondial de l'imprimerie qui a lieu tous les 4 ans à Düsseldorf, pendant 14 jours.

Depuis des fuites savamment organisées, on savait en effet que l'événement phare des industries graphiques et de l'imprimerie souhaitait faire évoluer son concept, sur un marché en crise  et dont le nombre d'acteurs s'est contracté ces dernières années. (lire notre article du 17 octobre)

Parmi les possibilités envisagées, la plus radicale consistait dans une périodicité de 3 ans, pour une durée d'environ 11 jours...

Autant dire que l'autre grand salon européen de l'imprimerie, l'IPEX britannique, qui a lieu en alternance avec la Drupa, ne voyait pas cette évolution d'un bon oeil, ce changement ayant tout simplement signé son arrêt de mort...

Au final et à l'issue d'une longue réflexion, les organisateurs de la Drupa ont finalement opté pour une solution médiane, à savoir une périodicité maintenue à 4 ans, pour une durée ramenée elle à... 11 jours !

Le changement de durée était un souhait des exposants leur permettant de réduire leurs coûts sans réduire l'attractivité de leur présence, sachant que les matériels les plus longs à monter sur place, les rotatives offset, ne sont plus présentes sur le salon depuis déjà un moment.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Photos