La société Klinir passe à l'impression en courts tirages d'aérosols et de flacons

Le distributeur francilien de produits de maintenance, d’hygiène et d’entretien a opté pour ce faire, pour une imprimante Primera CX1000e commercialisée par la société LPS.

Une société de distribution de produits d'entretien peut-elle prendre en charge l'impression de ses propres étiquettes pour réduire ses coûts et proposer des étiquettes personnalisées à ses clients afin, finalement, de se différencier sur le marché ?

C'est en tout cas ce que semble démontrer l'exemple de la société Klinir.

Spécialisée dans la revente de produits de maintenance, d’hygiène et d’entretien, Klinir vient en effet d'intégrer une imprmante Primera CX 1000e distribuée par la société dourdannaise LPS, afin de gagner en autonomie dans ce domaine.

Laurent Pastout, son gérant, recherchait une solution simple d’impression pour personnaliser des aérosols et flacons divers. Il précise les raisons de son choix sur Graphiline : "La CX1000e est une solution compacte d’impression d’étiquettes. Auparavant, je commandais des étiquettes chez mon imprimeur qui m’imposait des quantités minimum importantes. Aujourd’hui, grâce à la CX1000e de PRIMERA, je peux imprimer des séries d’étiquettes de quelques dizaines d’unités. Cela me permet de coller au plus près des demandes de mes clients. LPS me livre des étiquettes vierges dans les 3 formats que nous utilisons. Nous sommes désormais totalement indépendants". 

Laurent Pastout poursuit : "La FX100e, système d’échenillage et de finition, nous permet de pro-duire des bobines d’étiquettes prêtes à être montées sur notre machine de pose automatique, ce qui était une obligation pour garantir à nos clients la meilleure qualité possible". 

Créée en 2010, la société LPS, qui distribue les imprimantes Primera, annonce la vente de 26 machines depuis lors. Son expertise technique lui permet d'offrir toute une gamme de consommables papier et synthétique pour toutes les applications et environnements.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...