Pour Kevin Abergel, directeur marketing chez MGI, c’est la marge qui départage les imprimeurs

Les imprimeurs offrent aujourd’hui des prestations très comparables et cherchent à gagner des parts de marchés en baissant leurs coûts, mais le marché a besoin d’autre chose.

Deuxième partie de l’interview de Kevin Abergel, Directeur Marketing MGI, sur la situation actuelle aux Etats-Unis dans l’imprimerie.

 

Tout le monde fait donc peu ou prou la même chose aujourd’hui ?

Kevin Abergel, MGI - Oui. Il y a vingt ans, ou même dix ans, c’était la qualité qui permettait à un imprimeur de se démarquer.

Aujourd’hui, on constate que la qualité est tellement élevée que Monsieur X, Monsieur Y, ou Monsieur Z ne savent pas si un imprimé a été produit sur Komori, Heidelberg, Canon, Ricoh, MGI…

Ils ne peuvent pas faire la différence, ce qui veut dire qu’aujourd’hui, comment peuvent-ils se faire concurrence ? plus en tout cas sur la qualité, donc ils se battent plutôt sur les coûts. Cela signifie une érosion complète du marché !

Ce que l’on constate aujourd’hui, cependant, c’est que les américains commencent à repartir dans le bon sens ; il y a eu beaucoup de contractions du marché. Cela a suscité parfois l’envie de faire quelque chose de différent.

Plus d'articles sur les chaînes :

Val-de-Marne
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : Les imprimeurs doivent se démarquer

Les imprimeurs doivent se démarquer pour rester en lice selon Kevin Abergel, directeur marketing MGI

Une moindre fréquentation de Graph Expo cette année pour selon Kevin Abergel (3/3)

Actualités de l'entreprise