Comment réduire les déchets papier

Nous sommes aujourd’hui à une époque qui voit arriver très rapidement le « tout-numérique » pour des domaines qui étaient depuis des siècles dominés par l’écrit, comme la presse, mais en parallèle l’obtention d’un imprimé n’a jamais été aussi facile et répandue. D’où nos poubelles pleines…

Seconde partie de notre article : faire évoluer les comportements en entreprise pour un recyclage généralisé du papier.

Le papier représente 80 % des déchets produits au bureau, soit 80 kilos par salarié. En France, aujourd'hui plus de 40 % du papier est recyclé.

Plus la technologie évolue et se perfectionne, et plus les outils d’impression par exemple sont utilisés dans l’entreprise, quelquefois sans réelle utilité, lorsqu’un document pourrait aussi bien circuler uniquement par messagerie et être lu sur écran. 

Quant au recyclage du papier qui remplit les corbeilles de nos bureaux, il est souvent le sujet de mauvaise conscience des responsables services généraux, qui reculent devant les obstacles au recyclage sur leur site : c’est payant, les gens ne se mobilisent pas, il faut mettre en place une procédure, on attend d’avoir traité les urgences…

Sur le papier (toujours et encore !) cela semble facile mais pour les entreprises, la réduction des déchets signifie encore trop souvent coûts supplémentaires, perte de temps, et même si les mentalités individuelles évoluent, on se trouve encore trop souvent en entreprise devant une situation de « 0 recyclage du papier » !

Aujourd’hui, lorsqu’il y a un recyclage efficace, c’est que l’entreprise s’est organisée pour cela, avec ses fournisseurs, ses clients (voir l’exemple de Trulli sur GraphiLine), et surtout en interne. Des sociétés comme Tri-o fournissent des prestations de tri des papiers en vue de leur recyclage. Quant au recyclage, il est assuré à grande échelle par des spécialistes comme Paprec.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : Semaine Européenne de Réduction des Déchets

La Semaine Européenne de Réduction des Déchets, c’était du 17 au 25 novembre - focus sur les emballages (1/2)