Le Japonais Mimaki s’organise en Europe, en Afrique et au Moyen-Orient

Pour faire face à l’évolution de son implantation commerciale dans ces trois régions du monde, Mimaki crée une infrastructure destinée à lui permettre de mieux s’adapter à ces marchés et à terme de fournir un service plus cohérent à ses clients.

Suite à son expansion ces dernières années en termes de chiffre d’affaires et d’extension géographique de son marché, Mimaki a décidé de rationnaliser ses équipes en créant trois pôles de régions du monde, dont la région EMEA qui réunit l’Afrique, le Moyen-Orient et l’Europe.

Cela permettra à Mimaki d’obtenir une plus grande proximité vis à vis de sa clientèle, et de lui garantir une plus grande réactivité en ce qui concerne la maintenance et le SAV.  Cette évolution devrait également apporter plus de confort aux équipes de Mimaki. Une formation sur un matériel pourra ainsi être dispensée en Europe, et l’interlocuteur en tout état de cause sera plus proche.

Les équipes dédiées à la région EMEA se composent d’environ 60 personnes, essentiellement basées à Amsterdam et dans une moindre mesure à Paris-Roissy (Val d’Oise).

Cette structuration des équipes chez Mimaki s’explique aussi par la croissance de son chiffre d’affaires dans cette région, avec à peu près un tiers de son chiffre d’affaires mondial (26 millions d’euros), justifiant une équipe dédiée.

 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...