Un service d’impression 3D s’ouvre à Manhattan à l’initiative de MakerBot

C’est un photomaton d’un genre nouveau que la société Makerbot inaugure, avec une vraie cabine de photo créée en collaboration avec ShapeShot et qui permet de photographier votre visage pour en récupérer les données en 3D.

Cela prend quelques minutes pour prendre les photos et les numériser sur une clé USB, et plusieurs semaines pour obtenir une réplique en relief.  Ce concept a donc encore bien des progrès à faire, mais le concept est bel et bien lancé, et il n’y a plus qu’à continuer !

Il s’agit bien sûr pour MakerBot, qui expose d’ailleurs dans cette boutique sa dernière machine, de se montrer, mais c’est aussi la démonstration que l’accessibilité pour le grand public de l’impression en 3D n’est plus que l’affaire de quelques années.

Des techniques encore pour l’heure réservées à quelques professions particulièrement concernées comme les prothésistes, mais dont le nombre d’applications devrait exploser dans les prochains mois.

Et si pour l’instant le processus comprend plusieurs étapes et suppose un temps d’attente relativement long pour obtenir une « impression », à terme cela devrait devenir rapide, un peu comme la photographie qui à ses débuts était une technique réservée à quelques privilégiés faisant preuve de beaucoup de patience…

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...