L'écriture en attaché, ce sera du passé dans certains Etats américains en 2014, suite à l'élaboration de nouveaux standards (3/3)

Que nos écoliers, studieusement penchés sur leurs modèles d'écriture, se le disent : ils sont peut-être parmi les derniers à devoir calligraphier leur écriture. La tendance est à la simplification (script), voire à la disparition (clavier) de l'écriture manuscrite.

Il est tout de même paradoxal de constater qu'au moment où l'écrit imprimé n'a jamais été aussi répandu, l'écriture cursive est en passe de disparaître carrément dans certains Etats, sans que cela soulève beaucoup de questions.

Il s'agit pourtant d'une rupture qui va produire une génération qui non seulement ne saura pas déchiffrer les lettres des grands-parents, mais également ne saura pas ce que c'est que de regarder une adresse sur une enveloppe ou un mot sur un post-it en se disant : « tiens, c'est une belle écriture » ou « quel drôle de gribouillis ». Et les concepteurs de standards, normalisations et autres centralisations vont se régaler.

Comment feront alors les graphologues, orthophonistes et autres spécialistes pour vendre leurs compétences ? Cela va devenir très ennuyeux si le seul support pour marquer sa différence devient l'écriture en script. Là le point sur le i prend vraiment toute son importance…

Peut-être verrons-nous alors une discipline jusqu'ici fort discrète prendre tout son sens : la paléographie. Il faudra bien pouvoir lire les mentions « certifié conforme », « bon pour accord », ou « lu et approuvé » de nombre de nos documents…

Il est également intéressant de remarquer qu' au moment où l'écriture cursive commence à s'effacer au profit d'une écriture proche de l'imprimé, le support de l'écrit est de plus en plus souvent autre chose que du papier.

A terme les conséquences sont sans doute beaucoup plus importantes qu'on pourrait le penser : disparition des écrits manuscrits mais aussi des encres, du papier…

=> retour à la deuxième partie (2/3)

=> retour à la première partie (1/3)

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...