La reprise de l’imprimerie Motard (16), une suite pleine de perspectives (1/2)

C’est avec des valises de projets que le nouvel imprimeur de Barbezieux Saint Hilaire s’installe, mais c’est aussi avec la ferme volonté de ne pas décevoir les clients de toujours de cette imprimerie locale. Un vrai défi pour l’ancien conducteur offset.

Frédéric Planchet a toujours travaillé dans l’imprimerie. Rescapé d’un secteur en difficulté depuis de nombreuses années du fait de la crise, il souhaitait depuis longtemps s’établir à son compte. C’est chose faite depuis deux mois, et l’imprimeur entend bien maintenir le cap qu’il s’est fixé.

Sa priorité numéro un : les clients. C’est en effet une imprimerie localement très appréciée que la jeune entreprise a reprise, et il lui faut composer (sans jeu de mots !) avec l’ensemble : un local exigu mais un matériel qui lui permet d’offrir aux clients fidèles à l’imprimerie des prestations polyvalentes et soignées.

Il ne manque rien : les deux presses offset, le massicot, l’assembleuse, la petite presse typo, le numéroteur, la perforeuse et l’agrafeuse permettent de produire sans problème les enveloppes, cartes de visite, affichettes, carnets, têtes de lettres, factures…qui constituent pour l’instant l’essentiel de la production. Le nouvel arrivant a d’ailleurs conservé la ligne téléphonique et gardé le même logo que son prédécesseur.

« Je suis seul », explique Frédéric Planchet pour GraphiLine,  « et la clientèle est habituée à une certaine qualité de service, c’est pourquoi j’y fais attention, en demandant si besoin les précisions utiles au cédant, avec qui je reste en contact. Ainsi les prestations sont maintenues en conformité avec les besoins de mes clients.  

=> Seconde partie de l’article (2/2)

Plus d'articles sur les chaînes :

Charente
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

Actualités de l'entreprise