Plus de bisphénol A à partir de 2015 en contact avec des aliments

Les emballages devront se passer de cette substance pertubatrice du système endocrinien.

C’est fait. Le Parlement a confirmé le 13 décembre dernier l’interdiction du bisphénol A, pour les récipients en contact direct avec des aliments, en 2013 pour les bébés, et en 2015 pour tous.

La polémique sévissait depuis des années, les dangers du bisphénol A pour la santé ayant été démontrés. Toutefois les industriels étaient réticents face à cette interdiction, jugeant trop compliqué de trouver des substituts acceptables pour la santé à ce produit.

L’interdiction du bisphénol A contenue dans le texte voté par le Parlement concerne également les tétines, sucettes et anneaux de dentition destinés aux bébés.

Bien des questions se posent encore, celle des substituts bien sûr mais aussi celle de l’interdiction d’autres composants chimiques comme certains phtalates ; la loi qui vient d’être votée par le Parlement français interdit d’ailleurs également pour 2015 l’usage de tubulures contenant du DEHP dans les services de pédiatrie, néonatalogie et maternité.

Pour ces tubulures comme pour les emballages contenant du bisphénol A, se pose la question des substituts. En effet la France fait figure de pionnière en la matière, et les professionnels de l’emballage doivent donc trouver des substituts acceptables dans les deux ans. Pour traiter ce point, le texte voté a prévu qu’avant le 1er juillet 2014, le gouvernement remette au Parlement un rapport sur les substituts potentiels. Affaire à suivre. 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...