Interview – Konica Minolta se lance dans la gestion de la couleur pour les arts graphiques

Avec Vincent Commes, directeur de Konica Minolta Sensing France.

Le directeur de la filiale française de Konica Miniolta Sensing présente pour GraphiLine la nouvelle orientation prise par le constructeur nippon.

On connaissait Konica Minolta pour les presses numériques, pour le jet d’encre industriel dans le textile, pour le médical, et pour la gestion de la couleur. En quoi votre démarche d’aujourd’hui est-elle novatrice ?

Vincent Commes, directeur de Konica Miniolta Sensing FranceNous sommes présents sur le marché de la gestion et de la maîtrise de la couleur depuis trente ans…mais dans le milieu industriel. 

gh111_photo_400

La société avait développé des solutions pour uniformiser les couleurs aussi bien en recherche et développement qu’en production, dans le milieu industriel. Cela inclut tout ce qui concerne la peinture, les plastiques, les céramiques, les parfums, les cosmétiques, sauf les arts graphiques. 

Et devant la montée en puissance des impressions digitales, ce qui est le cœur de l’activité de Konica Minolta, le groupe a décidé d’exporter ses compétences sur le marché des arts graphiques. 

Que proposez-vous pour cela aux imprimeurs ?

Vincent Commes - La première chose que nous proposons, c’est surtout de l’expertise, puisqu’avant toute chose, avant d’installer une quelconque de gestion de la colorimétrie, il faut s’assurer que le client ait une bonne connaissance de la couleur. Nous savons par expérience qu’il y a aujourd’hui trop d’instruments qui se retrouvent dans les placards, non utilisés, par méconnaissance. 

C’est pourquoi ce que nous proposons avant tout, c’est un accompagnement, au travers d’un réseau de consultants qui ont la connaissance du monde digital, du monde de l’offset, du monde de la flexo. Une fois que le consultant a effectué un audit et identifié les prérequis, il propose au client un schéma de formation qui débouchera sur la mise en place d’outils Konica Minolta.

A ce moment-là, on pourra parler au client, en fonction  de ses besoins, de spectrophotomètre, de spectrodensitomètre, de systèmes polyvalents permettant de mesurer la lumière, de mesurer l’écran, de faire les profils, de mesurer le CTP, et de faire le contrôle qualité, jusqu’à la formulation des encres. 

Il s’agit donc d’un service global, qui s’appuie sur des innovations technologiques pour mettre en place des solutions adaptées. 

Comment vos clients ont-ils accueilli cette nouvelle offre ?

Vincent Commes - L’accueil des clients a été plutôt favorable, car ils bénéficient d’une offre plus large pour effectuer leurs choix d’investissements. 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...