Verbatim – on recycle dans le papier

Un papetier de province nous donne son point de vue sur les évolutions de ces dernières années dans le monde du papier.

En direct et dans le texte, impressions d’un papetier sur l’avenir de la filière. 

« Le monde de la papeterie va très mal. Nous sommes papetiers depuis des générations, mais mon père a fermé, et beaucoup de petites entreprises ont fermé. J’aime mon métier, je m’en sors parce que je voyage beaucoup en Europe et que je me positionne sur des spécialités pour lesquelles les clients recherchent un produit rare et spécifique. Mais pour les industriels du papier et le papier en général, c’est une autre histoire. Certains de mes collègues, qui aiment aussi leur métier et sont des professionnels dans leur domaine, ont été rachetés il y  a quelques années…pour voir créer une entité à leur nom en Asie ! c’est intenable pour les salariés français qui savent que tôt ou tard leur usine va fermer. Dans le même ordre d’idée, on regroupe beaucoup les centres de production et les choses bougent très vite. Dans ces cas-là, les salariés savent qu’il est grand temps d’envisager un recyclage…mais là il ne s’agit pas de recyclage de papier. Pourtant cela se fait, et à vitesse grand V ! »

 
Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...