Konica Minolta Sensing mise sur l’innovation, pour un rendu équilibré des couleurs

Dans le cadre de sa nouvelle orientation sur le marché de la gestion de la couleur pour les arts graphiques, Konica Minolta Sensing propose des innovations technologiques de nature à améliorer le rendu de la couleur.

Vincent Commes, directeur de Konica Minolta Sensing France, expose pour GraphilIne les atouts de la société sur ce marché.  

Vincent Commes, vous nous avez décrit l’offre globale de Konica Minolta Sensing pour la couleur dans les arts graphiques.  Pouvez-vous entrer dans le détail techniquement ?

Vincent Commes, directeur de Konica Minolta Sensing FranceNotre démarche pour la couleur se différencie par la prise en compte de la fluorescence dans les papiers, au travers d’une source illuminante ultraviolette.

Comment se distingue votre technologie?

Vincent Commes - Sur le marché, il existe des sprectro qui vont travailler avec la prise en compte ou la non-prise en compte de la source ultra-violette, mais ce sera l’un ou l’autre. Nos solutions font les deux ! Pour prendre en compte la fluorescence du papier dans la mesure de la couleur, on fait deux mesures distinctes puis une extrapolation au niveau du calcul, pour compenser le bleu, le fluor qu’on va trouver dans le papier. Cette technologie a fait l’objet d’un brevet déposé par Konica Minolta Sensing. Nos solutions permettent d’incorporer la couche fluorescente du papier dans le profil et puis effectivement, d’avoir des balances de gris, ou des jaunes bien équilibrés. 

Parlez-nous un peu chiffres. Konica Minolta Sensing France, cela représente combien de personnes ?

Vincent Commes - Nous sommes dix-sept.  Il y a une force de vente directe pour la partie industrielle, qui est le cœur de métier de notre entreprise, un réseau de consultants indépendants pour la partie arts graphiques, un service après-vente local, avec six personnes, dont deux techniciens itinérants, et le marketing, la partie administrative et le responsable de l’entité.

Quel est le premier accueil réservé à cette démarche arts graphiques ? 

Vincent Commes - Plutôt bon ! les clients sont favorables à l’alternative que nous représentons. 


gh111_image_400

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...