Verbatim - Les imprimeurs doivent savoir facturer les évolutions de cahiers des charges

Verbatim de GraphiLine, des directs d'information du terrain, dans le texte et sans commentaire.

"L'imprimeur doit avoir le courage de modifier ses prix, si le cahier des charges a changé, entre le devis initial et le travail réellement exécuté. Ces évolutions de cahiers des charges arrivent fréquemment parce que les règles du jeu définies par le client ne sont pas toujours respectées. Il peut y avoir des cahiers supplémentaires sur une brochure, un nombre de couleurs d'impression qui change, ou un support papier, ou une transformation due à un délai beaucoup plus court, qui entraîne une modification de planning donc modification de machine.

Pour tout cela, le client doit participer aux frais supplémentaires et ce n'est aujourd'hui pas fréquent ! Souvent, l'imprimeur subit son client et n'a pas le courage de revenir vers lui pour réévaluer son prix. Cela signifie donc qu'il vend moins bien et parfois même à perte. Savoir réévaluer un prix pour un commercial représente une prise de risque mais cela permet aussi de créer des contacts beaucoup plus constructifs avec les clients : on quitte la notion de rapport de force pour bâtir un véritable partenariat.

Une prise en considération mutuelle. Si le client se rend compte qu'il peut tout faire, il ne respecte par l'imprimeur. Il faut un peu de courage mais c'est indispensable pour vendre notre beau métier..."


Un imprimeur francilien - Paris, le 20 février 2012

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...