Face à Google, l’Europe des éditeurs n’arrive plus à faire front commun

Après les discussions engagées en 2012, place aux décisions ! en France, on négocie. En Allemagne, on veut légiférer. Et en Italie, on a déjà beaucoup parlé...

A l’automne 2012, les éditeurs de presse allemands, français et italiens s’étaient réunis pour mettre leurs forces en commun face à Google. De belles paroles avaient alors été échangées et même, une communication commune avait été rendue possible à cette occasion. 

Aujourd’hui, le paysage a évolué et la donne est différente. En France, Google indemnise les éditeurs. En Allemagne, on s’oriente vers une loi même si c’est loin d’être fait encore. Et en Italie, le débat sur les compensations à apporter par Google dans le cadre de son utilisation des contenus des éditeurs est également loin d’être clos. 

Bruxelles n’est pas absente de ces débats, mais c’est dans le cadre de l’application des textes communautaires sur la concurrence que la Commission intervient. Or les pays européens, et surtout l’Italie, très secouée par la crise, risquent de ne pas se contenter d’une application à la lettre de la législation européenne sur la concurrence, dans un contexte qui évolue très rapidement. 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...