A Angoulême, s’est ouvert un ESAT dédié aux arts graphiques

Avec Mireille Malot, présidente de l’association Hippocampe.

L’association Hippocampe, dédiée à l’intégration des handicapés dans les actions culturelles et artistiques, est à l’initiative de la création d’un ESAT (établissement et service d’aide par le travail) un peu particulier à Angoulême, où se tient chaque année le festival de la BD.

Dans cet ESAT baptisé « Images – Arts Graphiques », les salariés sont des dessinateurs. 

La présidente de l’association Hippocampe précise : « une des particularités de cet ESAT, en dehors du fait qu’il est dédié au dessin, est qu’il est ouvert à toutes catégories de handicap. Ce qui réunit les salariés est leur aptitude au dessin.  

Une autre singularité de cet ESAT tient aux conditions de sa création : en effet, c’est parce que trois recrues possibles avaient été identifiées par l’association que l’ESAT a été créé. Un ESAT « hors les murs », dont les salariés sont installés dans les locaux de l’atelier du Marquis. 

Et les travaux des salariés de l’ESAT ne se différencient guère de ceux des autres prestataires de l’atelier. 

Une intégration réussie pour de vrais artistes, avec un encadrement qui leur permet d’exprimer la mesure de leur talent au milieu des personnes « valides ». 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...