Création d’un organisme de fin de vie

Brother a créé Ecologic, organisme agréé par l’Etat, qui s’occupe de gérer ses DEEE.

Conformément aux exigences spécifiée du droit communautaire, reprises en droit français, Brother organise la récupération et le devenir des équipements élctriques et électroniques en fin de vie.

Il s’agit à la fois, pour le constructeur japonais, de respecter la législation et de faciliter la vie des utilisateurs des produits Brother. En effet, les mises en place de contraintes imposées, s’agissant de mesures pour l’environnement, sont toujours délicates à faire passer par les constructeurs auprès des utilisateurs, ceux-ci ayant déjà leur propre cadre, avec leurs  contraintes propres.

Au-delà des contraintes, l’autre aspect du traitement des DEEE est la réalisation d’économies d’échelles qui, dans le meilleur des mondes, devraient  profiter au secteur.

L’avenir dira si Ecologic tient ses promesses pour les entreprises productrices d’équipements électriques ou électroniques en fin de vie.  Environ trenet producteur adhèrent d’ores et déjà à cet organisme.

Installée en France depuis cinquante ans, Brother avait en 2011 un chiffre d’affaires de plus de six milliards de dollars pour plus de 31 000 salariés.

 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...