La Typographie Vaticane, une imprimerie fondée au XVIe siècle

Multilingue et dédiée à l’impression de l’Osservatore Romano et des publications du Vatican, cette imprimerie est aujourd’hui bien équipée, avec une une presse numérique Météor impression DP 8700 XL de MGI.

L’imprimerie est, au même titre que la gare, la radio ou les musées, un équipement indispensable à ce mini-Etat, qui dispose ainsi des moyens nécessaires pour faire vivre au quotidien une presse écrite digne de ce nom.

La Typographie Vaticane a subi les soubresauts de l’histoire, avec une interruption d’activité entre 1871 et 1884, et de nombreuses évolutions de statut, de localisation et de techniques d’impression. Les caractères au plomb n’y sont plus aujourd’hui qu’un élément de décor au travers des photos, et les techniques d’impression y ont évolué comme dans toute imprimerie. Ses spécificités tiennent plus à sa situation exceptionnelle au cœur du Vatican et aux documents et rumeurs qui y circulent : la Typographie Vaticane comporte en effet une partie secrète, dont le personnel, trié sur le volet, est tenu au devoir de réserve et s’y engage sous serment. 

De nouveaux locaux avaient été inaugurés au début de cette année, sans le Pape, pour les éditions vaticanes, Libreria Eitrice Vaticana, qui abritent désormais également l’imprimerie.

Outre l’Osservatore Romano, la Typographie Vaticane imprime les écrits émanant du Pape et du Saint-Siège, des publications d’art, et les publications de Libreria Eitrice Vaticana.

 
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...