SIPA Presse est toujours à reprendre

Les salariés de l’agence de photographie attendent la suite qui sera donnée aux deux offres de reprise officialisées à ce jour.

L’agence photographique SIPA Press, en redressement judiciaire depuis décembre, a fait l’objet de trois offres de reprise, dont deux ont été regroupées en une le 1er mars dernier. Ce même jour, les salariés de l’agence faisaient connaître leur préférence pour le troisième projet, baptisé SNS, émanant de Rex Features et Isopix. Ce dernier projet reprendrait trente salariés sur les soixante et un que comptait l’agence.

SIPA Press a été placée en redressement judiciaire au mois de décembre dernier par le tribunal de commerce de Paris, cependant que l’agence SIPA News était placée en liquidation. Six offres de reprises auraient été élaborées pour l’agence en redressement.

Avec un chiffre d’affaires de moins de dix millions d’euros en 2011 et une perte de plus de cinq millions d’euros, Sipa Press ne pouvait plus faire face à ses obligations, malgré une précédente restructuration par DAPD Media Golding AG, qui avait ramené de 78 à 61 salariés les effectifs de l’agen,ce, qui s’était déjà séparée de 17 salariés depuis 2010, alors qu’elle appartenait à Sud Communication.

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...