Interview - Ryobi met en avant son séchage offset immédiat Led-UV

Le constructeur nippon annonce sa première vente européenne, en Suisse !

GraphiLine a rencontré Jean-Charles Théron, président de la société Argos, importateur en France des presses offset Ryobi, qui nous présente cette technologie promise à un grand avenir.

Jean-Charles Théron, Ryobi a fait sensation sur la dernière Drupa avec sa technologie de séchage offset immédiat Led-UV développée avec Panasonic. Pouvez-vous nous la présenter ?

Jean-Charles Théron - Ryobi, en partenariat avec Panasonic, a développé une technologie novatrice de séchage offset immédiat, qui met en oeuvre des encres spécifiques et un séchage Led-UV. 

Est-ce à dire que les feuilles sont totalement sèches en sortie de machine ?

JCT - Exactement, elles sont sèches et prêtes pour toutes sortes d'opérations de bascule, voire de finition

Donc un gain de productivité important pour l'imprimeur ?

JCT - Un gain de productivité très important, puisque les temps morts de séchage disparaissent, mais aussi deux points importants, un meilleur respect de l'environnement et la possibilité pour l'imprimeur d'attaquer de nouveaux marchés.

Pouvez-vous nous détailler ces deux points ?

JCT - Du fait du séchage immédiat, l'imprimeur peut se passer d'un groupe vernis supplémentaire car bien souvent, le vernis est utilisé pour contrecarrer les problèmes de séchage. Par rapport à de l'impression UV, la consommation électrique du système de séchage est sans commune mesure : 5,7 kW vs 150 kW ; et il n'y a pas de nécessité d'avoir un système d'extraction de l'air, car le Led-UV ne dégage aucun rejet nocif d'ozone, pas plus que de chaleur !

Une presse Led-UV ressemble d'ailleurs à une presse offset conventionnelle ! Les seules différences résident dans la rampe de séchage, située après le dernier groupe imprimant et dans les encres spécifiques. Il faut noter que la durée de vie d'une rampe de séchage Led-UV est de 15 000 heures, ce qui n'est pas le cas de toutes les technologies de séchage du marché !

Combien de fabricants d'encres disposent de références adaptées à cette technologie ?

JCT - Huit fabricants d'encres proposent une gamme d'ences offset Led-UV. Largement de quoi satisfaire les imprimeurs.

Vous nous parliez de développement commercial. En quoi la technologie Led-UV apporte t-elle quelque chose à l'imprimeur ?

JCT - Elle constitue un apport nouveau car une simple presse 4 couleurs Led-UV lui permet désormais d'imprimer des supports très ouverts, comme des papiers offset ou au contraire très fermés, comme des plastiques, ce qui, jusqu'à présent était réservé à l'impression UV traditionnelle ! Avec un autre avantage important par rapport à l'offset UV : aucun problème d'engraissement de point ! Le Led-UV est donc une technologie qui permet à l'imprimeur de prendre de nouveaux marchés, à forte valeur ajoutée !

Quel est l'accueil réservé à cette technologie ?

JCT - Nous débutons juste les présentations à nos clients, qui sont très surpris et très demandeurs de technologies leur permettant de se différencier. Ryobi vient d'ailleurs de vendre sa toute première presse offset Led-UV européenne en Suisse, à Genève, à l'imprimerie Chapuis SA, qui a opté pour une 755, une presse 5 groupes en format 4 poses.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...