Des journaux imprimés à la demande

Cela existe déjà, pour des quotidiens internationaux. Le voyageur, notamment en Allemagne, qui transite par une gare ou un aéroport peut ainsi obtenir l’impression papier du quotidien de son choix parmi un millier de titres.

Ce n’est certes qu’un élément de confort, mais cette possibilité témoigne de l’évolution très rapide de l’utilisation des supports de communication, et montre que les tablettes n’ont pas réellement détrôné le papier mais en sont un complément. 

En revanche, cet exemple nous montre qu’à terme le média imprimé ou le livre papier seront peut-être bien présents, mais sous d’autres formes que celles que nous connaissons aujourd’hui. 

On ne peut pas ne pas évoquer l’Espresso Book Machine adoptée par des libraires américains, permettant d’imprimer à la demande des clients les livres souhaités. Le concept est séduisant au premier abord, notamment en donnant la possibilité d’acquérir presque immédiatement un livre qui en serait pas en rayon chez le libraire, ou même épuisé chez l’éditeur, sa mise en pratique comporte tout de même des désagréments : la machine fait du bruit, elle représente un gros investissement, qui en a fait reculer plus d’un…

Nous en sommes aujourd’hui aux balbutiements de ces techniques. Nul doute que les jeunes générations profiteront de leurs améliorations…

 
Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...