Tout va bien chez Mondadori France

La filiale française du groupe de presse italien affiche une santé étonnante et affiche une grande ambition dans le numérique.

Qui a dit que le secteur de la presse et de l'édition se portait mal et qu'il traversait une crise insurmontable ?

Pas tout le monde en tout cas et notamment pas la filiale française de l'italien Mondadori, géant des médias contrôlé par Silvio Berlusconi.

Mondadori France, ex-Emap, affiche en effet un chiffre d'affaires 2012 en hausse de près de 9,6% à 381,6 millions d'euros.

Pour l'éditeur de magazines tels Closer; Modes & Travaux ou Grazia qui réalise près de 70% de son activité grâce aux ventes de ses magazines, la recette de ce succès est avant tout dû à une parfaitre maîtrise des coûts et à une forte baisse des pertes sur son seul magazine français déficitaire, Grazia, qui devrait dégager des profits cette année.

En parallèle, la filiale française met le paquet sur le numérique, avec le rachat d'Autoreflex.com et de Naturabuy.fr. Le pôle numérique de la filiale ne réalise encore que 7 millions d'euros de chiffre d'affaires avec un objectif ambitieux à 3 ans : représenter près de 10% du chiffre d'affaires global, soit près de 38 millions.

La marge de progression est donc conséquente...

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...