C’est le printemps chez Antalis

Le fabricant de papiers a lancé un papier magnétique, renouvelé son catalogue (la mouture 2013, disponible depuis peu, a aussi une version en ligne) et mis en place un concours de «créativité responsable», un clin d’œil à sa démarche pro-environnement, qui comporte notamment la distribution d’une forte proportion de papier recyclé.

Le papier magnétique d’Antalis a l’avantage de pourvoir être imprimé de la même manière que n’importe quel support papier, tout en présentant des propriétés qui lui permettront de trouver sa place sur un support métallique, sans traitement ni ajout ultérieur.

Le nouveau catalogue, qui vient de sortir et existe également en version numérique, est divisé en quatre parties correspondant aux quatre univers pour lesquels Antalis décline ses papiers.

antalis-catalogue1_400

Quant au concours de « Créativité responsable », l’affiche en est justement intitulée « Les 4 Saisons ». Rendez-vous en juin pour les résultats !

Plus sérieusement, au menu de ce printemps, les commentaires des chiffres de 2012, avec un recul des ventes d’environ 4 %, consécutif à la chute des volumes de papiers d’écriture et imprimés.

De l’aveu même du producteur de papier, l’entreprise a dû faire face à un déclin des volumes de 5 % en Europe, et à une forte tendance à la baisse des prix de ventes ; mais l’entreprise a pu, malgré cette conjoncture défavorable, maintenir ses parts de marché.

antalis-catalogue2_400

Parallèlement, l’activité emballage de la société s’est accrue de 26 %, avec en toile de fond quatre acquisitions en Europe et en Amérique Latine, qui ont ajouté 53 millions d’euros aux ventes consolidées. La communication visuelle et l’emballage ont représenté 16 % des ventes d’Antalis pour 2012, pour 13 % en 2011.

Antalis annonce aussi une hausse de 14 % de ses ventes de papiers recyclés, et le déploiement d’une nouvelle méthode de vente, fondée sur une segmentation plus étroite de la clientèle.

Et par-dessus tout, les pertes de Sequana ont plombé les chiffres du groupe, qui s’attend à ce que les ventes continuent à décliner en 2013, et prévoit de nouvelles réductions de coûts chez Antalis et sur le site de production d’Arjowiggins.

Antalis emploie plus de six mille personnes dans le monde.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...