Le virage numérique, c’est maintenant

Dans la presse, la publicité, l’édition, le numérique s’impose peu à peu.

L’avenir n’a jamais été aussi incertain pour la communication écrite. Dans un contexte de quasi-vide juridique concernant les droits d’auteur (mais est-il souhaitable de légiférer, et comment ?), de jungle économique autour de la diffusion des données et de croissance exponentielle de la publicité sur Internet, chacun pose ses pions et avance en désespoir ou en connaissance de cause. Sauf que le terrain ressemble plus aujourd’hui à un jeu de chaises musicales qu’à un territoire à conquérir. A chaque tour, il y a un perdant.

Parmi ceux qui se font toujours une place, il faut bien entendu compter Google, qui avance inexorablement.

Google, c’est d’abord la collecte d’une masse de données, de compilations de livres, de moteurs de recherche…

Les agences de publicité aussi s’étendent grâce à l’essor du numérique. Les groupes de presse ont moins de chance et perdent à chaque pas plusieurs sièges au jeu de chaises musicales.

Quel avenir, au-delà du papier, pour la création, la culture, les livres et même la presse ? en France, le livre papier résiste plutôt bien. Mais les conditions de sa création et de sa commercialisation sont pour l’heure très encadrées juridiquement. Si ce verrou sautait, il n’est pas certain que le livre ne serait pas happé littéralement par le numérique. Au moins en partie.

C’est déjà le cas pour la publicité. L’affiche ne sera bientôt plus ce qu’elle était. Elle s’adapte aujourd’hui aux besoins des consommateurs, grâce aux nouvelles technologies. Ainsi, ces panneaux publicitaires dont les personnages changeaient de tenue selon la météo. L’expérience a été tentée à Angers avec succès en début d’année.

Les technologies numériques permettent de s’adapter instantanément, de cibler les messages en fonction des interlocuteurs et d’évoluer très rapidement en fonction des solutions les plus rentables. Un virage amorcé depuis peu, mais qui se prend très rapidement…

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...