Quatre cents emplois préservés suite à l’accord SAD

Fin mars, un accord a finalement été trouvé sur la réorganisation de la diffusion de la presse par le groupe Presstalis dans les différentes régions de France.

L’accord entre Presstalis et le Syndicat Général du Livre CGT confirme que la distribution des journaux par la Société d’agences et de diffusion (SAD) sera maintenue, en regroupant le traitement des magazines dans cinq dépôts de la filiale de Presstalis, et en conservant dans les dix-huit dépôts existants celui des quotidiens.

Cet accord devrait détendre un peu l’atmosphère qui pèse depuis de longs mois sur les salariés du groupe de distribution. En figeant les attributions, il ne règle pas les problèmes de Presstalis ou de la presse en général, mais il préserve quatre cents emplois, donne un peu de temps aux différents partenaires pour trouver des solutions, et devrait donc contribuer ces prochains mois à un apaisement indispensable des tensions dans ce secteur.

Le regroupement du traitement des revues devrait permettre à l’activité d’être plus rentable, même si Presstalis continue à perdre de l’argent, et doit finaliser des négociations sur 800 autres emplois au siège et à Paris.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...