Bonne nouvelle pour les papiers Lana (67)

Tout n’est pas fini pour l’entreprise strasbourgeoise, en dépit d’échos alarmants en début d’année.

Le producteur alsacien de papiers spéciaux, placé en redressement judiciaire en janvier dernier, était dans une situation critique, peu favorable à une reprise éventuelle car le propriétaire allemande de l’entreprise en possédait les marques et deux machines.

Pourtant, le tribunal de commerce a entériné hier la poursuite de la période d’observation jusqu’en juillet, car un plan de reprise a été établi pour qu’une poursuite réaliste de l’activité puisse avoir lieu. Il s’agit de préserver les deux tiers des emplois (un peu moins de 90 personnes travaillent actuellement à la papeterie Lana) et de concentrer la production sur deux machines, pour optimiser l’outil de production et attirer un repreneur potentiel.

Un espoir bienvenu pour les salariés, qui ont connu les mêmes déboires il y a huit ans, et dont l’entreprise, qui a quatre cents ans d’existence, ne mettrait finalement pas la clé sous la porte.

Le groupe allemand Concert, qui possède l’entreprise, ne veut pas continuer. Le plan qui redonne espoir aux salariés vient d’un ancien dirigeant de SCA Packaging, qui croit en un avenir pour cette société, une fois restructurée.

Plus d'articles sur les chaînes :

Bas-Rhin
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...