Une bonne année 2012 pour l’Imprimerie Nationale

Les chiffres de 2012 sont encourageants pour le groupe.

Une fois n’est pas coutume dans l’imprimerie, l’Imprimerie Nationale tire son épingle du jeu pour cette année puisque son chiffre d’affaires de 2012 est en croissance de 6 %, un taux à faire pâlir d’envie bien des imprimeurs. Et ce, alors même que l’imprimeur affiche fièrement sur son site des techniques que l'on croyait appartenir depuis longtemps à la préhistoire de l’imprimerie : taille-douce, typographie, estampes et autres poinçons se vendent en effet toujours, même si les volumes sont devenus confidentiels.

Plus sérieusement, l’Imprimerie National, qui a tout de même des spécificité dont ne peut pas bénéficier l’imprimeur lambda, a fait sa toilette et se présente, en termes de communication, comme un fournisseur de solutions globales, une entreprise à la pointe de la technologie, et un chantre du développement durable.

Ceci étant posé, les avantages réels de l’Imprimerie Nationale résident surtout dans ses compétences en matière de sécurisation des documents, des données et de l’information, et dans le monopole qu’elle détient pour l’impression de tout ce qui touche à l’Etat et à la sécurité.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...