Le groupe Publicis affiche un premier trimestre en hausse

Des chiffres rassurants et un objectif d’équilibre avec le numérique.

En dépit de la crise et de tous les indicateurs concernant la publicité et la consommation, Publicis se maintient sur un marché en pleine tempête. La bonne nouvelle, c’est que le chiffre d’affaires du groupe pour le premier trimestre a augmenté, même s’il n’a pas tout à fait atteint l’objectif qu’il s’était fixé. En euros la hausse est de 7,6 % pour ce qui est du chiffre d’affaires mondial, en France l’activité chute de 11 %, et le groupe compense la baisse de son chiffre d’affaires en Europe par la croissance qu’il affiche en Amérique du Nord et dans les pays émergents.

Parmi les objectifs du groupe à terme, équilibrer ses recettes à égalité entre le numérique et le reste. Le numérique représente aujourd’hui plus du tiers des revenus du groupe Publicis, qui a d’ailleurs annoncé tout récemment l’acquisition en cours de Neev, spécialiste indien de l’e-commerce.

Malgré la baisse de l’activité du groupe en Europe, les investisseurs gardent une bonne image de Publicis, et Renault a renouvelé sa confiance au spécialiste de la communication en lui confiant à nouveau son image à l’international pour une durée de trois ans.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...