Sheetfed Holdings Limited, l’ancienne division de Manroland, a vendu une centaine de presses

Il y a un peu plus d’un an, le britannique Tony Langley reprenait la division offset feuille de Manroland, tout en soulignant sa bonne santé financière par rapport à ses concurrents, du fait de la restructuration mise en place avant ce rachat.

La reprise incluait la division de presses offset feuille, la production et la structure commerciale implantée dans une quarantaine de pays. Plus de 800 personnes étaient concernées par la reprise.



Aujourd’hui, l’ancienne division de Manroland (maintenant Sheetfed Holdings Limited) affiche un résultat avant impôts pour 2012  de 72,4 millions d’euros, pour un chiffre d’affaires de 346,4 millions d’euros.

L’entreprise, dont la structure a été allégée, a vendu une centaine de presses depuis sa reprise, ce qui correspond à l’objectif que se donnait l’entreprise.


Tony Langley est le seul actionnaire de Langley Holdings PLC. Il est prévu à terme que Sheetfed Holdings Limited, l’ancienne division de Manroland en fasse partie. Le chiffre d’affaires de l’ensemble représente 885 millions d’euros pour 2012, pour un résultat opérationnel de 190 millions d’euros.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...