Chez DS Smith Packaging, le volet social est à la traîne

Ca tousse chez DS Smith Packaging : des salariés des usines de Carhaix (29), Nantes (44) et Saint-Amand (50) ont fait grève la semaine dernière pour demander des augmentations plus conséquentes.

Des besoins importants en emballages de carton, une bonne productivité, de notables avancées en matière de protection de l’environnement, et donc de crédibilité sur le marché : les sites de Carhaix, Nants et Saint-Amand  ont plus d’un atout dans leur besace, et les portes ouvertes organisées par la direction en début d’année avaient montré tout le potentiel de ce secteur.

Et pourtant, après les mouvements salariaux de janvier suite aux restructurations opérées lors du rachat de SCA, voici maintenant plutôt la grogne de salariés qui ne comprennent pas que les rémunérations n’évoluent pas plus.

C’est à l’initiative de la CGT que les mouvements de grève ont été initiés. Les grévistes demandent des augmentations plus conséquentes, avec un « talon » pour assurer un minimum en valeur absolue pour les plus petits salaires.

Parmi les arguments avancés par les grévistes, les bons résultats de leurs sites de production.

Les usines de Carhaix, Nantes et Saint-Amand fabriquent en effet des emballages en carton. Mais pendant que le groupe affiche sa nouvelle certification (pour DS Smith Packaging Consumer) et ses innovations environment-friendly, des revendications salariales se font entendre.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...