En novembre, le livre le plus cher du monde pourrait être américain

Vente controversée du premier livre imprimé sur le sol américain.

C’est la rareté et l’ancienneté qui font le prix des objets de collection, accessoirement – mais cela compte, heureusement ! - leur beauté. Logiquement, le livre le plus cher est aujourd’hui le Codex Leicester écrit par Léonard de Vinci, que possède aujourd’hui Bill Gates.  

Ce record pourrait évoluer lors d’une vente aux enchères qui se tiendra à New York en novembre prochain. Sotheby’s remettra alors en vente le Bay Psalm Book, premier livre à avoir été imprimé aux Etats-Unis, qui s’était vendu en 1947 pour 151 000 dollars.

On pense aujourd’hui que ce livre, dont il ne subsiste que onze exemplaires au monde, devrait dépasser le Codex Leicester, dont les enchères s’étaient montées à plus de trente millions de dollars en 1994.

Le produit de la vente est destiné à l’entretien de l’église qui possède le livre, mais d’ores et déjà les amoureux des livres rares et des fidèles s’insurgent contre cette vente d’un ouvrage qui est entre les mains de cette élise depuis plus de trois siècles…les membres de la communauté de l’église Old South Church, actuelle détentrice de cet ouvrage, se sentent trahis.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...