Introduction en bourse de la Fnac dans deux mois

C'est un saut dans l'inconnu pour la Fnac qui, malgré sa remise en question et le virage résolument pris vers les ventes en ligne et le livre numérique, voit le volume global de ses ventes stagner.

Il est prévu que le groupe PPR introduise sa filiale le groupe Fnac en bourse le 20 juin, après avoir changé de nom le 18 juin.

Le groupe PPR va en effet, au cours d’une assemblée Générale, être rebaptisé Kering et décider des modalités d’introduction en Bourse du groupe Fnac. Une scission des deux sociétés devrait être opérée et donner lieu à remise aux actionnaires du groupe PPR des dividendes en actions du groupe Fnac. Un moyen pour le futur ex-PPR de recentrer ses activités sur des secteurs comme le sport ou le luxe.

Il s’agit a priori d’une opération blanche pour PPR, qui valoriserait la Fnac entre cinq cents et huit cents millions d’euros, pour une action d’environ trente euros.

La FNAC, qui possède un peu moins d’un tiers des parts de marché des ventes de livres en ligne et a enfoncé le clou avec le lancement d’un outil d’ « autoédition »  en ligne,  voit malgré tout son chiffre d’affaire et ses profits décroître inexorablement. Avec ses 167 magasins, la FNAC, malgré son recentrage en faveur du numérique, a vu ses ventes chuter de plus de 2% en 2012, pour un chiffre d’affaires de quatre milliards d’euros. Sa mise en Bourse représente donc un coup de poker, dans un contexte très tourmenté. A suivre…

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...