Le développement des showrooms, c'est tendance

La plupart des constructeurs limitent leur présence sur les salons, pour concentrer leurs forces sur les espaces de démonstration dédiés à leur seule production.

On assiste aujourd’hui à une désaffection croissante des constructeurs de machines d’imprimerie pour les salons, et au développement concomitant des showrooms, ces lieux privilégiés de démonstration consacrés à une marque, une catégorie de machines d’imprimerie…ou plusieurs.

Ce mouvement va avec la crise bien sûr, puisqu’il s’agit pour tous les protagonistes de ne se déplacer qu’à bon escient…on ne prend, en d’autres termes, plus le risque de mobiliser du temps, des équipes et des frais pour peu de visiteurs, et à l’inverse les visiteurs veulent savoir à l’avance ce qu’ils verront.

Mais il s’agit également d’un mouvement plus global vers plus de personnalisation : ce mode de fonctionnement permet en effet de favoriser les démonstrations « à la carte », les déplacements dédiés à une technique innovante, un prototype…et d’accentuer les modes de relations basés sur les privilèges : « je te fais voir mes nouveautés en avant-première, et en échange tu me fais confiance pour mettre à jour ton parc de machines ! »

A l’heure où la compétition porte au moins autant sur la détention d’un parc de machines le plus récent possible, que sur la productivité effective d’un imprimeur, l’attrait de la nouveauté n’est pas uniquement une question de marketing.

Qui aujourd’hui n’a pas son showroom ? chaque constructeur a développé ce moyen de promotion, ainsi Heidelberg a le sien…à Heidelberg, KBA a développé un centre de démonstration à Radebeul…mais on peut aussi citer les showrooms dédiés à plusieurs marques comme le Print Center d’O2i, tout juste ouvert à Gennevilliers (92), qui dédie 250 m2 aux solutions d’impression numérique. Un petit espace si on compare avec les 5 000 m2 de Heidelberg, mais il ne s’agit pas du même objectif.

Un showroom multimarque a en effet, comme un salon, le souci de la diversité des marques et des techniques. Un showroom dédié à une marque s’attachera à présenter aux clients toutes les versions et options possibles pour donner une idée la plus détaillée possible de ses produits. De cette façon, le showroom dédié à une seule marque est un peu un hypermarché de machines d’imprimeries. C’est aussi la raison d’être du showroom multimarques, mais les contraintes sont plus fortes et, forcément, le choix moins pointu. Dès lors, comme pour les salons, on peut aujourd’hui légitimement s’interroger sur la pérennité de ces lieux d’exposition.

D’ailleurs, le showroom d’O2i présente en priorité sa propre gamme sur son showroom. CQFD.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...