Les bonnes affaires de Kodak

Suite du processus de restructuration pour la société, qui espère en voir les premiers résultats d’ici quelques mois, et sortir de la procédure de redressement en cours.

Comme prévu, Kodak va céder son activité d’imagerie de documents. Il s’agit d’une étape dans un long processus entamé depuis plusieurs années pour récupérer une santé financière. Malgré tout, pour 2012 la société affichait une perte d’1,4 milliard de dollars.

Kodak a finalement vendu ses 1 100 brevets, pour un montant de plus de cinq cents millions de dollars à RPX Corporation et Intellectual Ventures, et la partie Internet de ses activités à Shutterfly.

Et c’est le japonais Brother qui devrait récupérer la division Imaging de Kodak, selon les termes d’un accord qui prévoit pour la cession, qui comprendrait scanners, logiciels de capture d’image et services aux professionnels, un montant approximatif de 210 millions de dollars.

C’est une bonne nouvelle pour Kodak, qui continue ainsi à aller de l’avant. Pour Brother aussi, qui va compléter son offre à destination des professionnels.

La cession n’a pas encore été validée par les autorités américaines. L’ancien géant de la photographie est également autorisé depuis janvier à emprunter à hauteur de 844 millions de dollars. 
Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...