Ca ne s’arrange pas pour Sequana

Chiffre d’affaires en recul comparativement à 2012 et volumes en baisse.

Le papetier continue à chuter en bourse, ce qui était prévisible compte tenu des difficultés que connaissent actuellement les filières papetières. Mais là où d’autres arrivent à se maintenir en resserrant leurs capacités de production et en diversifiant leurs activités, Sequana est en baisse constante quoique limitée.

En 2012, Sequana a bénéficié du soutien financier du FSI à hauteur de cent cinquante millions d’euros. Ce qui n’empêche pas le producteur de papier d’accuser le coup encore cette année, parallèlement à la baisse continue enregistrée dans le secteur.

Et surtout, comparativement à 2012, pour l’instant c’est pire que l’an dernier puisque contrairement à ce que Sequana a enregistré en fin de premier trimestre pour 2013, en 2012 le groupe affichait encore un résultat légèrement positif.

Baisse de la demande, répond le groupe papetier qui déplore une perte de dix-neuf millions d’euros pour ce premier trimestre. 2013 pourrait s’avérer globalement moins ouvertement en perte que ce que laisse présager ce premier trimestre. Mais il faudra attendre le second semestre pour le voir. En attendant, la baisse enregistrée dans le secteur, qui correspond à une évolution structurelle, entraine le groupe vers le bas.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...