En Finlande, l’eau combat le papier

Ce n’est pas le moindre des paradoxes : les pays nordiques sont les fabricants de papier par excellence. Ils sont aussi les pays où les technologies qui mettent à mal l’industrie du papier sont le plus en pointe. Histoire d’une adaptation permanente.

En Finlande, en Suède, il y a de l’eau, beaucoup d’eau, entre les lacs, les fleuves et les entrelacs de fjords qui prolongent sans fin la mer et abritent des milliers d’îles. Et il y a aussi des forêts. Des kilomètres de forêts, à se lasser du paysage. C’est tout ce qu’il faut à l’industrie du papier pour prospérer. Et pourtant, c’est là également que viennent s’installer les premiers concurrents du papier, à savoir des serveurs abritant les données informatiques.

L’un des ordinateurs les plus performants au monde vient en effet d’être mis en service à  Kajaani, en Finlande, très au nord puisque cette localité ne se situe qu’à 250 km du cercle polaire.

Car le stockage de données, qui semble indolore en termes d’impact environnemental, est au contraire un énorme consommateur d’énergie, notamment pour refroidir les serveurs. La localisation dans un pays froid contribue à abaisser considérablement ce coût, puisque le refroidissement est ici fourni par la nature, et que les ressources en eau fournissent de l’électricité à bas coût.

Le superordinateur Cray XC30, inauguré hier à Kajaani, bénéficie donc de conditions optimales pour fonctionner avec la plus petite empreinte carbone possible. Et accroître ainsi la féroce concurrence que le stockage numérique des données fait au papier.

Pendant ce temps, en Suède et surtout en Finlande, l’industrie papetière se restructure furieusement, ce qui passe par une diminution des capacités de production, et ce même si le secteur de l’emballage est toujours en croissance. Car à côté de cela, les productions papetières liées aux imprimés papier, notamment pour la presse et la communication visuelle, diminuent toujours. 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...