La 3D prend vie avec Robohand

Il s'agit d'un bricolage accessible avec une imprimante 3D, qui permet de réaliser un rêve d'amputé : une prothèse de main permettant d'attraper des objets.

Le résultat est simple et pas forcément recherché du point de vue esthétique, mais il est également accessible financièrement (il revient à une centaine d'euros), faisable et il fonctionne !

C'est une des applications de l'impression en trois dimensions, qui s'étend aux particuliers alors que jusqu'ici, elle était plutôt réservée aux professionnels du monde médical, de l'aéronautique, des pièces détachées…

La prothèse Robohand est le résultat de la collaboration entre Richard Van As et Ivan Owen, un Africain du Sud et un Américain. L'un est développeur, l'autre fabrique des accessoires, et leur idée pourrait devenir à terme un projet pour que l'on puisse fabriquer des prothèses à des prix abordables. Il pourrait équiper à moindres frais des amputés ou des gens privés de doigts, et rendre ainsi des prothèses accessibles alors que jusqu'ici leur coût ne permet pas à tout le monde d'en être équipé.

Lorsque MakerBot, constructeur d'imprimantes 3D pour des particuliers, a eu vent du projet, il a fourni une imprimante à chacun de ses partenaires, afin d'accélérer le processus de fabrication, qui a alors été très rapide.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...