Triste braderie pour Virgin – un repreneur retire son offre

Le magasin des Champs-Elysées a été pris d’assaut. En plus, une offre de reprise aurait été retirée.

Depuis lundi, Virgin liquide ses stocks à moins 50 % au moins – sauf les livres.

A Marseille, c’était la cohue lundi pour profiter de ces rabais, mais l’ambiance n’y était pas. Même constat à Bordeaux, à Nice.

Il est possible que certains magasins soit rachetés par Cultura. Mais l’un des repreneurs, Rougier et Pié aurait retiré son offre, qui constituait le principal espoir pour une partie des salariés de conserver leur emploi. Onze magasins étaient en effet concernés par cette offre. On apprend également que la direction a porté le plan de sauvegradre de l'emploi à cinq millions d'euros.



A Paris, ont eu lieu également lundi des débordements dus au manque de personnel pour assurer la sécurité…et au comportement d’acheteurs dont certains, des professionnels, n’ont pas hésité à rafler des stocks complets de produits au détriment des particuliers.



Y aura-t-il une « loi Virgin » ou une « jurisprudence Virgin » ? on peut l’espérer, tant le spectacle de cette ruée vers les prix sacrifiés a choqué. De quoi interdire à jamais les soldes. La course vers le toujours moins cher, le toujours plus serait-elle en train de prendre un tournant ? à lire les commentaires qui ont suivi cette prise d’assaut notamment du magasin Virgin des Champs Elysées, on pourrait le penser.  Les vendeurs, qui ont du gérer cette situation, ont sans doute apprécié.



Les livres n’étaient pas bradés, ce n’est pas légalement possible. Il faudrait peut-être faire la même chose pour tous les produits ? et éviter ainsi des débordements inacceptables ?

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...