Liquidation judiciaire directe pour l'imprimerie Diamen

Encore des imprimeries qui ferment. Il est vrai que celles-ci n’avaient plus les moyens de continuer à fonctionner.

Pas de redressement pour les six imprimeries Diamen impactées par la décision prise la semaine dernière par le tribunal de commerce de Coutances. Aucun commentaire non plus, on sait seulement qu’il n’y avait plus de matériel pour honorer les commandes. Armel Dubourg, qui était à la tête de ce groupe, avait dans une autre vie, travaillé chez Ouest France puis dirigé la presse hebdomadaire chez Hersant Media.



Trente-huit personnes sont concernées par cette faillite. Les établissements concernés par la liquidation sont ceux de Saint-Lô (siège de la holing dans la Manche), Bayeux (14), Locminé (56), Ploërmel (56), Pontivy (56) et Torigni (50).



La société Diamen Roto Breizh (Iffendic, 35), n’est pas concernée par cette décision. La société, qui emploie cinq personnes, avait été reprise par le groupe en 2012 alors même qu’il connaissait déjà des difficultés et que la crise dans le secteur de l’imprimerie fait des ravages.



Le groupe était en effet constitué d’entités reprises par l’ex-dirigeant de presse.

Plus d'articles sur les chaînes :

Calvados
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...