Adobe ne vend plus ses logiciels, ses clients protestent

Revirement pour Adobe, qui a annoncé que c’en était fini des ventes de logiciels et que ses clients ne pourraient plus accéder aux logiciels et mises à jour que sur abonnement. Si cette politique peut sembler logique au regard de la particularité qu’ont les logiciels d’évoluer en permanence et donc de nécessiter de régulières mises à jour, elle n’en a pas moins mécontenté beaucoup de ses clients, qui ont signé une pétition sur Internet.

Le passage aux formules d’abonnement et l’annonce qui en a été faite ont été décidées et mis en œuvre rapidement, ce qui constitue un changement soudain et peut expliquer la réaction des clients.

C’est lors de la conférence Max, organisée par Adobe à Los Angeles, que l’annonce a été faite que les logiciels phares d’Adobe, dont Photoshop, Illustrator et Creative Suite seraient désormais commercialisés sous forme d’abonnements, accessibles via le Creative Cloud.

En cela, l’éditeur de logiciels prend la suite de nombre de ses collègues, mais innove par la brutalité de cette évolution. Il s’agit de mieux contrôler la légalité des utilisations de ses logiciels (en clair, de lutter contre le piratage…).

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...