Coup de bluff ou trait de génie pour les papeteries Gascogne

Fin avril dernier à Dax, l’usine Laminates du groupe Gascogne inaugurait officiellement sa nouvelle machine, qui représente un investissement de dix millions d’euros.

Le

L’inauguration du nouvel équipement se voulait un message d’avenir à destination des personnalités présentes et des salariés. Mais la présentation des résultats de l’année 2012, qui a suivi, fait état de grosses difficultés pour ce groupe qui subit de plein fouet les conséquences des modifications structurelles de la filière : plus de 91 millions d’euros de pertes, soit plus de 20 % de son chiffre d’affaires, qui se montait à presque 420 millions d‘euros.

Il a même été question d’une cession de la division Laminates, pour faire face aux difficultés financières du groupe Gascogne. Mais il semble que la direction prise par le papetier soit finalement toute autre : il s’agit maintenant d’aller de l’avant, avec la nouvelle machine M02 de 90 mètres de long, et 2,5 fois plus rapide, qui permet d’enduire des films de silicone, pour produire des matériaux multicouches sophistiqués à destination d’industries requérant une grande précision, comme l’aéronautique.

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...
Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO