Quand la bouffe s’imprime, ou que la réalité dépasse la fiction

On avait pensé à tout, aux comprimés, aux festins à la Harry Potter. Mais il se pourrait que très bientôt, on puisse imprimer des aliments dont les ingrédients pourraient se conserver des décennies…grâce aux emballages actifs !

L’emballage actif, c’est déjà d’actualité : conserver le vin, éviter une détérioration trop rapide de certains aliments, prévenir le client qu’il est trop tard pour consommer…mais ces technologies, qui sont aujourd’hui plutôt du confort, pourraient devenir, associées à celles de l’impression en trois dimensions, un mode de vie ou plutôt de survie.

Il est en effet envisagé (la NASA commence sérieusement à investir dans cette direction) de conserver des aliments durant des décennies, en stockant les ingrédients, pour imprimer les plats au dernier moment. Cette solution a l’avantage du confort de préparation mais aussi de la limitation des déchets, puisque l’on ne préparerait que la quantité voulue au moment voulu, quantité qui serait immédiatement consommée.

Les essais menés jusqu’ici en impression 3D d’aliments concernaient plutôt des essais pour doter des aliments de formes originales…

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...