Risque de faillite pour le Festival du Livre de jeunesse

Le TGI de Rouen a donné mardi un délai de six mois à l'association Les Amis de la Renaissance, organisatrice du Festival, pour redresser la situation.

C'est pour obtenir des soutiens que les organisateurs du Festival du Livre de jeunesse à Rouen ont largement diffusé l'information, car le Festival est dans une situation financière catastrophique.

Le Festival, qui se déroule chaque année depuis trente ans, a pour vocation de lutter contre l'illettrisme, de promouvoir les ouvrages conçus pour les enfants et les jeunes, d'organiser des animations autour du livre de jeunesse, de collecter des livres pour les actions du Secours Populaire…

Cette manifestation, qui devrait probablement se dérouler cette année début décembre, bénéficie du soutien de célébrités comme Albert Jacquard ou Robert Badinter. La thématique retenue cette année est celle du voyage, avec un concours de nouvelles et l'organisation de critiques littéraires.

Dans un courrier adressé à leurs visiteurs, les organisateurs du Festival demandent donc un soutien non seulement moral mais aussi financier, pour passer le cap et sortir du redressement judiciaire.

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...