Computer-to-Press avec la 74 Karat

Qualité offset maximale en flux entièrement numérique. Une communication KBA.

C'est à la drupa 2000 de Düsseldorf, en Allemagne, que la 74 Karat, développée en commun par KBA (Allemagne) et Scitex (Israël), a été présentée comme machine de série après des essais pilotes approfondis en Europe et aux Etats-Unis. La nouvelle machine B2 (format 52 x 74 cm), dotée de nombreuses innovations techniques, ouvre de nouveaux horizons en termes d'intégration de la fabrication, de qualité d'impression, de simplicité de conduite et de productivité. La 74 Karat est fabriquée à Radebeul par Karat Digital Press GmbH, une entreprise du Groupe Koenig & Bauer. Depuis quelques mois, KBA (Koenig & Bauer AG) et Karat Digital Press GmbH ont également repris le développement, le marketing, la commercialisation et le S.A.V. de la 74 Karat qui est ainsi intégrée progressivement dans le réseau mondial de commercialisation et de service de KBA. La technologie de gravure et du frontal continue de venir d'Israël. Compacité et ergonomie Le faible encombrement (Lxlxh 3,8 x 2,1 x 2,1 m) et la compacité de cette machine à imprimer haute technologie de 12 tonnes lui confèrent une remarquable simplicité de conduite. Les encriers et les éléments imprimants se trouvent d'un côté de la machine tandis que le margeur et la réception sont juxtaposés de l'autre côté. Le pupitre de commande compact est placé tout à côté de la réception. Précision de la planification La 74 Karat combine la haute qualité de l'offset sans mouillage avec un flux entièrement numérique et une forte automation. Un changement de travail complet, avec changement de plaques, gravure, nettoyage et encrage des nouvelles plaques, ne prend qu'environ quinze minutes. La gâche au démarrage jusqu'à la première feuille vendable n'excède pas les dix feuilles, ce qui permet de programmer très précisément le temps de traitement des commandes. Un seul opérateur La 74 Karat convient tout particulièrement aux petits et moyens tirages. Pendant le roulage, elle ne nécessite que quelques interventions de l'opérateur dont les principales tâches consistent à charger le papier, vider la réception, remplacer les cartouches d'encre et changer les cassettes de plaques. La plupart des fonctions sont commandées directement à partir du pupitre situé à côté de la réception. Chaque commande, affectée d'une fiche de travail numérique, est chargée à partir du prépresse, dans sa forme définitive, pour la gravure intégrée. La vitesse élevée de 10 000 feuilles/heure permet l'impression économique de tirages de 15 000 exemplaires et plus. Les plaques offset sans mouillage autorisent des tirages atteignant 100 000 exemplaires que les imprimeries fabriquent parfois aussi sur 74 Karat. Correction de repérage intégrée En offrant la possibilité de passer des supports de 60 à 350 g/m_, la 74 Karat convient aussi au cartonnage. Son logiciel compense, en quadrichromie, les variations des dimensions du papier liées à la nature du support, ce qui garantit une grande stabilité de repérage, sans les indispensables corrections ultérieures, courantes en offset classique. Gravure haute résolution Les plaques sans mouillage PEARLdry de Presstek sont fournies dans deux cassettes (suffisantes pour dix commandes). Elles sont enroulées automatiquement autour des cylindres régulés en température (deux plaques par cylindre). La gravure dure six minutes environ (en format maximum)pour une résolution de 3 556 dpi. Les anciennes plaques sont évacuées vers un bac de déchargement pendant l'engagement automatique des plaques neuves. La commande suivante peut être roulée sans attendre. Le système de gravure de la 74 Karat se compose de deux têtes thermo-optiques, une par cylindre, chacune étant dotée de 40 diodes laser et assurant la gravure de deux plaques avec une résolution variable de 133 à 200 lpi.. L'efficience du processus de gravure est accrue grâce aux moteurs d'entraînement spécifiques qui font tourner les cylindres porte-plaques à haute vitesse, indépendamment du reste de la machine. Sortie en réseau La 74 Karat est une unité de sortie haut de gamme au sein d'un réseau, la gestion des commandes étant pilotée par l'opérateur. A partir du pupitre, le conducteur gère la file d'attente des travaux. Pendant la préparation des commandes, il peut les copier sur le disque dur du pupitre et les vérifier à l'écran avant de lancer l'exécution, ce qui constitue un contrôle de qualité supplémentaire. Afin d'obtenir une conformité optimale à l'épreuve, Karat Digital Press a développé un flux numérique optimisé fondé sur l'environnement de production des frontaux Brisque de Scitex. Ce flux peut cependant être également intégré à d'autres environnements. Sur la 74 Karat, le travail est gravé par le moteur d'insolation à l'intérieur de la machine et non pas par le RIP du prépresse. La 74 Karat opère donc une distinction logique en termes de responsabilité du travail entre la préparation du fichier et de l'épreuve (la responsabilité incombe au prépresse), et la sortie du fichier et la fabrication de l'imprimé dont la responsabilité revient à l'opérateur de la machine. Le flux de la 74 Karat prend en charge la fonction standard d'imposition de PostScript ou celle de Scitex, indépendante des pages et des éléments. En flux bitmap, l'imposition doit impérativement être réalisée avant de transférer les données bitmap à la 74 Karat. On peut obtenir un très haut niveau de conformité à l'épreuve avec des appareils d'épreuvage dont l'espace chromatique est au moins aussi étendu que celui de la 74 Karat. Grâce à la constance et à la fiabilité de l'encrage de la 74 Karat, il est relativement facile d'intégrer aussi un réglage d'épreuve à distance dans l'infrastructure du flux numérique. Les commandes de renouvellement emploient automatiquement les réglages de base utilisés pour le premier travail. Précision de la gestion couleur La gestion couleur fait partie intégrante du flux 74 Karat. Selon l'environnement, elle peut intervenir pendant ou après le rippage. La technologie numérique est la clé de l'obtention de résultats prévisibles et reproductibles sur la 74 Karat qui devient ainsi la référence vers laquelle convergent toutes les étapes de la gestion couleur. Sa gamme de vitesses est consignée sous forme de courbes tenant compte de tous les paramètres pertinents, y compris les combinaisons papier/encre et les linéatures de trames. Les étapes du prépresse sont calibrées pour obtenir les résultats souhaités. Toutes les corrections chromatiques sont exécutées au niveau du fichier, avant le report sur la plaque. Directement du prépresse à la plaque Toutes les corrections de teinte sont effectuées par le module de gestion couleur qui calibre la Karat pour un espace chromatique ou un standard de référence tel Euroscala Cromalin, SWOP ou Match Print. Cette procédure garantit la production correcte de chaque fichier aux teintes correspondantes et avec l'engraissement de point souhaité. La réalisation des épreuves représente une autre partie intégrante du processus de fabrication: il est capital que l'impression corresponde à l'épreuve car pratiquement aucun ajustement n'est possible sur la machine proprement dite. L'épreuve numérique peut être calibrée en gestion couleur de façon à prendre en compte les caractéristiques de la 74 Karat. Cela signifie au final que le système d'épreuvage simule la 74 Karat et que la feuille imprimée est conforme à l'épreuve. Intégration de la cohérence épreuve/tirage La feuille imprimée peut servir d'épreuve contractuelle, ce qui exclut le risque de coûts élevés liés à un résultat d'impression insatisfaisant. Cette procédure extrêmement sûre de mise en conformité du tirage avec l'épreuve conduit à des résultats fiables, même pour les commandes de renouvellement. Si un client souhaite que le produit fabriqué sur 74 Karat corresponde à celui obtenu sur une autre machine, le module de gestion couleur de la 74 Karat comporte un programme qui assure la corrélation entre le profil d'encrage de cette machine et celui destiné à la 74 Karat. Outil idéal pour l'impression à distance La capacité unique de conformité épreuve/impression de la 74 Karat en fait une unité de sortie idéale pour les commandes qui peuvent être transmises et traitées par Internet. Même pour les commandes complexes, à hautes exigences, le client n'a plus besoin de donner en personne le bon à tirer. Dans le futur, des épreuves virtuelles transmises par des portails Internet correspondants et des moniteurs parfaitement calibrés élargiront la possibilité d'un mode "distribuer d'abord, imprimer ensuite" avec la 74 Karat, y compris le transfert des données d'impression par l'Internet. Encrage révolutionnaire Gravuflow Révolutionnaire, l'encrage à régulation de température Gravuflow, sans vis, à autocalibrage, autorise rapidement un encrage optimal, ce qui réduit d'autant les temps de calage et la gâche. Il garantit une qualité d'impression constante, même pour les grands tirages. Des cartouches d'encre à changement rapide permettent une manipulation simple et propre qui diminue le nettoyage et les déchets. Chaque tour, le rouleau tramé à revêtement céramique dépose une mince couche d'encre sur le toucheur simple développement. Une racle enlève l'excès d'encre sur le rouleau Gravuflow, ce qui conduit rapidement à un résultat d'impression précis et constant. Repérage précis, sans reports La gravure précise des plaques directement sur les deux cylindres et l'impression sur le cylindre de pression à triple développement avec une seule prise de pinces (sans transfert de la feuille) garantit un repérage précis en quadrichromie. Ce système se distingue d'une machine offset conventionnelle par l'impression par le dessous, ce qui permet un second passage sans retournement de pile. Les cylindres de plaques et de blanchet de la 74 Karat sont à double développement. L'encrage alterné des deux plaques de chaque cylindre en deux couleurs (d'abord noir/cyan, puis magenta/jaune) constitue une véritable innovation. Toujours maintenue par les mêmes pinces, la feuille passe ensuite deux fois sur le cylindre d'impression où elle reçoit les quatre couleurs. La vitesse mécanique de la machine se situe donc à 20 000 tours/h. Avant chaque contact avec la plaque concernée, les quatre encrages parcourent un "tour d'honneur" qui procure un encrage saturé de la plaque et une impression sans reports. Lancement commercial réussi Depuis le démarrage de la fabrication en série de la 74 Karat à l'occasion de la Drupa 2000, 45 machines ont été vendues en Europe et aux Etats-Unis au cours des huit premiers mois qui ont suivi le lancement commercial. Le lancement en Asie, en Amérique du Sud et sur d'autres marchés-clés est prévu pour le second semestre 2001 ou le début 2002. En mars 2001, plus de 30 machines étaient en production dans différentes sociétés, de l'imprimerie offset classique à l'entreprise se consacrant jusque là uniquement à la photogravure, en passant par des prestataires de service médias. Des mises à jour du logiciel visant à réduire les temps de calage et à créer de nouvelles fonctions de commande sont en cours d'étude, tout comme une 74 Karat avec dispositif de vernissage de surimpression. L'équipe de R & D de Karat Digital Press à Radebeul bénéficie de l'appui des ingénieurs expérimentés de KBA. De même, des informaticiens et des spécialises du CTPress travaillent en Israël à des fonctions supplémentaires. Les points forts de la 74 Karat Stabilité des teintes et du repérage o sur toute la feuille o sur l'ensemble du tirage o d'un tirage à l'autre o d'une 74 Karat à une autre, dans le monde entier o dès la 7ème feuille o jusqu'à 100 000 feuilles o indépendamment de la répartition des couleurs, du format et du support Meilleure qualité offset "haut de gamme" o offset sans mouillage – brillance des couleurs, piqué du point o restitution nuancée des dégradés les plus délicats (2 à 98 %) o absence de reports o aplats d'une remarquable qualité Processus d'impression standardisé o aplats et tramés suivant ISO 12647-1/2/3 o gestion couleurs intégrée (fidélité à l'épreuve) o répétabilité (reproductibilité à 100 %) Offset économique o pour des tirages de 500 à 10 000 feuilles o rapidité du traitement des commandes (15 min env. du RIP au roulage) o gâche au démarrage < 10 feuilles o un seul opérateur pour le CTP et l'impression Epreuvage et impression à distance o transfert des données exclusivement numérique o distribuer d'abord, imprimer ensuite o indépendance géographique du prépresse et de l'impression o transfert des données du travail telles que les caractéristiques du support et du sujet, les réglages du repérage et les profils des espaces chromatiques Les caractéristiques techniques Formats de feuille et d'impression Mini papier : 297 mm x 210 mm Maxi papier : 740 mm x 520 mm Maxi impression : 720 mm x 510 mm Epaisseur du papier : 0,06 à 0,35 mm Grammage du papier : 60 à 350 g/m2 Vitesse maximale : 10.000 feuilles/heure Plaques Plaques sans mouillage PEARLdry™ de Presstek 20 plaques par cassette (pour 10 tirages) Encres Encres sans eau modifiées en cartouches de 2 kg Dimensions de la machine (sans pupitre ni groupe compresseur/vide) L x l x h: 3880 x 2100 x 2145 mm Poids: 12 t env. Hauteur maximale de pile Margeur : 600 mm Réception : 600 mm Alimentation électrique 65 kVA Paramètres de gravure Résolution: variable, de 60 à 140 pixels par mm / 1524 à 3556 dpi Diodes: 40 diodes par tête de gravure Taille minimale du point de trame: 10 µm Conditions ambiantes recommandées Température : 18 à 25 °C Humidité relative de l'air : 60 % env. Configurations types RIP : Scitex Brisque Epreuvage numérique : Scitex Iris

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...